WERNER - #AlbumNossoLar

by BORN TOLOSA ©

/
  • Streaming + Download

    Includes unlimited streaming via the free Bandcamp app, plus high-quality download in MP3, FLAC and more.
    Purchasable with gift card

      €4.99 EUR  or more

     

  • Full Digital Discography

    Get all 3 BORN TOLOSA © releases available on Bandcamp.

    Includes unlimited streaming via the free Bandcamp app, plus high-quality downloads of WERNER - #AlbumNossoLar, BORN TOLOSA - Single, and WERNER - #MixtapeGroundZero. , and , .

    Purchasable with gift card

      €4.99 EUR or more

     

1.
INTRO 01:29
2.
NOSSOLAR 03:01
Refrain: Musique hermétiste écrite en hiéroglyphe J'ai signé Trimesgiste, ne sois pas triste, médite Ne sois pas crispé, vise le chemin pas l'arrivée Ou du monde de demain tu seras la risée ----------------------------------------------------- J'ai vu la sagesse des foules dans le brasier les flammes Depuis que des fous la tiennent en laisse ici c'est le bal des drames Dans les têtes une vision noire Qui par l'ombre est attirée Sortir la bête de l'isoloir Elle qui pour l'or se met à tirer J'ai vu l’allégresse du fou dans les bras d'une femme Depuis c'est fou plus rien ne le blesse il a déposé les armes Sa condition sine qua non Je crois qu'il l'a trouvé C'est l'amour qui fait tourner le monde Sans savoir qui va l'approuver J'ai vu la révolte des nations, le gouvernement mondial Tour de Babel en érection, trop de bordel dans le mental Gros ne mens pas, vas y on part, vas y on s'barre J'tiendrai la porte même si Ce n'est pas la même langue que l'on parle J'ai vu tourner de grandes sphères au rythme des oiseaux chantant Apres la lune vient le soleil, pendule d'or, pendule d'argent J'ai vu des grillages dans le ciel, ces crimes d’aéroplanes Deux cargos cultes se font abattre sans un coup de sarbacanne J'ai vu des enfants jouer aux billes, cour de récréation J'ai vu l'amour j'ai vu la mort tourner en boucle sans raison J'ai vu ces gens partir en vrille, conflit de civilisation Qu'ils partent nous sommes sur une île, une Atlantide, nous survivrons
3.
JE SUIS 04:27
On m'a vu errer et trainer, dans les rues de la ville Puis chanter Ferre et Trenet pour m'éloigner du vide Et si certains se passeraient bien de ce que d'autres engendrent Ici le passé nous revient c'est comme un boomerang Pour s'en sortir il en faudra du courage et Trouver le sens de la vie , advienne que pourra Pour moi je ne sais pas qui a trouvé le scenario du film Oh la eh Toulouse? Ici Alger! On a perdu le fil! En somme le père a pris le fils, la mère a pris la fille Le fils apprît les vices, et il a pris la fuite On l'a vu errer et trainer, dans les rues de la ville Dans ses yeux ça se voyait pas il n'y avait plus que du vil J'ai entrainé pas mal de monde dans ma chute Evité la prison l'hosto le psy avec la reine des putes On m'a vu errer et trainer, dans les rues de la ville Lui chanter Ferre et Trenet pour m'éloigner du vide (Refrain) Jsuis pas grain poussiere qui cherche pepite d or dans une mare pourrie Jsuis pas graine de misere qui cherche brain de lumiere dans vos vies Tu m'as vu errer et trainer, dans les rues de la ville Puis chanter Ferre et Trenet pour m'éloigner du vide T'as vu le passé qui me retient Devient comme une reference Entends le passé qui me revient Comme un rien comme une reverence Entends les boums et les bang Tu reconnais les coeurs blessés Tordu comme des boomerang Ils reviennent pour vous chercher Entends les boums et les bang Tu reconnais les coeurs blessés Tordu comme des boomerang Ils reviennent pour vous causer Je suis ; un vecteur dans un monde bipolaire Une suite d'atomes sur une branche ADN Cette voix qui guide dans le noir qui me dicte mon art Je suis le porte parole de mon âme...
4.
Lyrics Par la meurtrière J'ai vu mon enfance elle est morte hier Dans le "Château de ma mère" et à "La Gloire de mon père" Si la vraie vie est ailleurs écoute Une musique mortuaire Avec les rires d'hier, J'ai très vite jeter à la mer ma lettre au Père Noel Est-ce la raison pour laquelle je n'écris que des requiem Est-ce la raison pour laquelle je n'ai plus si froid dans les cimetières Frère ça commence par un violon ça fini sur une grosse basse T'as c'est sacrement violent et t'appelles ça le temps qui passe? Ref A tous ces rêves déclassés Pour un instant dépassé Y'a pas de cafédomancie Rien que les marques du passé Et si pour quelques phases ici tu sais je prends le temps C'est pour que quelque part aussi il reste un peu toujours présent A nos enfances parties trop tôt Dernier coup d’œil dans le rétro Avoue que l'avenir est un mirage Avoue que la vie est un miracle Avoue que ces hommes dit de Savoir Ne savent même pas dire ou nous sommes Et que ces hommes dit de Pouvoir N'ont qu'un pouvoir; "être des hommes" Moi j'écris sur un brouillon des trucs qui ne valent pas grand chose Mille et une questions et d'appels sans réponses Ça commence par un violon ça finit sur une grosse basse T'as vu c'est sacrément violent et t'appelles ça le temps qui passe? BORN TOLOSA ©
5.
T'as vu Neka comment ça craint dehors? Le temps qui passe n'a fait que refroidir les gens Si bien, que les profondeurs de l’océan Que les vents glacials de tout l'espace Me paraîtraient plus accueillant Que ce grand vide qui nous terrasse Et quand viendra la fin et que tout recommencera Faudra vraiment me traîner de force si tu veux que je me réincarne Me saouler à l’absinthe et me tirer par les deux bras Pour me rejeter dans un corps et me recoincer dans son crane Ref Mais y'aura plus de poésie quand les drames viendront Pour ceux qui savent que le mal est dans les cœurs Et quand vaincra l’hérésie les braves tiendront Pour ceux qui savent que le bien se forge dans l'épreuve Dieu seul sait qui crée ton art le doute persiste Si la réincarnation existe je devais être un sacré connard J'ai du en faire des crasses des vertes et des pas mures Vais-je laisser des traces dans ce putain de game ça c'est pas sur Et je ne ferai aucune incantation avec mes proches Même si certains pensent que je suis l'incarnation d'une bête féroce Je ne pactise pas avec le démon Et ceux qui le font pour un oui pour un non Donnez nous les noms On maintient le cap malgré ça et je n'aime pas Imaginer refaire cette merde une énième fois Moi je veux quitter cette Terre quand mon corps s’allégera Au fond de l'enfer qui vous dit qu'on y est pas déjà Et si c’était à refaire qui te dit que je ferais ça mieux Je veux être face à Dieu le front posé à terre Face à lui seul ou personne ne marmonne de sales moqueries Je sais que je vais devoir taffer dur pour qu'il me pardonne mes saloperies Dans la nuit des religions la froideur des terrains vagues La souffrance des nations des enfants de la vibe Au sein des terres arides j'ai connu un pays Où l'Homme craint le temps le temps les Pyramides. On en a observé des siècles de silence On a chanté pour lui pour ses "guides" son absence Sa graine a bien poussée tu sais de quoi je parle Son mauve je l'ai trouvé la couleur du vacarme Au fond de mon âme c'est la guerre sainte un silence criant Face à face avec un monstre immonde Compte le temps sur leurs montres tu seras de leur monde brûlant Je ne suis pas de leur monde bruyant
6.
7.
8.
ÂME SŒUR 03:12
9.
OUTRO 00:55

about

#AlbumNossoLar

- Production: Born Tolosa ©
- Enregistrement: Grin (CDXX)
- Mixage/Mastering: Neka (Rootscore)
- Musique: Nizi (Kids Of Crackling)

WERNER
→ Site web: Werner.4Mprod.com
→ Youtube: www.youtube.com/Werner4Mprod
→ Instagram: www.instagram.com/Werner.4Mprod
→ Facebook: www.facebook.com/OfficielWerner
→ Twitter: twitter.com/OfficielWerner

credits

released March 25, 2020

license

all rights reserved

tags

about

BORN TOLOSA © Toulouse, France

«Deux amis, deux univers se mélangeant pour un résultat tantôt rap, tantôt rock»

contact / help

Contact BORN TOLOSA ©

Streaming and
Download help

Report this album or account

If you like BORN TOLOSA ©, you may also like: